Comment améliorer son hygiène de vie au travail ?

L’efficacité et la productivité au travail ne dépendent pas seulement de votre volonté : c’est le résultat de votre état physique et mental.

L’hygiène de vie est souvent associée à l’alimentation et à la pratique du sport. Une combinaison correcte mais incomplète. Votre corps ne saurait être en parfaite forme si votre esprit ne l’est pas. Les deux sont étroitement liés. Travailler son hygiène de vie, c’est donc améliorer son état de forme physique mais aussi viser un bien être mental.

Métro, boulot, dodo

Si l’adage « métro, boulot, dodo » est tout sauf un objectif attirant, il touche un point intéressant : la question des horaires. Conserver des horaires plus ou moins semblables donnera du rythme à votre journée et vous fatiguera moins que si vous changez chaque jour l’heure de votre réveil. Se fixer des horaires permet aussi de veiller à vos heures de sommeil, élément essentiel pour recharger les batteries. Une demi-heure avant d’aller dormir, veillez à vous déconnecter des écrans au profit d’une activité calme comme la lecture ou le dessin.

Une bonne hygiène de vie passe bien évidemment par une alimentation saine et une vie active. Lors des repas, prenez le temps de manger (sans travailler en même temps) à votre rythme. Reconnectez-vous à votre alimentation en privilégiant le fait maison au lieu des produits transformés. Même une recette simple et rapide vous procurera plus de satisfaction qu’un repas préparé du supermarché. Telle une voiture, votre corps fonctionne mieux avec une essence raffinée qu’avec du vieux diesel. Optez donc pour des produits locaux, de saison et non transformés ! Ensuite, maintenez des moments où vous privilégiez le sport ou simplement du mouvement pour développer votre respiration, votre système immunitaire et vous donner du dynamisme. Bouger peut devenir une habitude de la vie quotidienne, pas besoin d’être un grand sportif. Par exemple, privilégiez la marche lors de petits déplacements, prenez les escaliers, allez vous promener sur votre temps de midi, etc.

Savoir dire non

Un autre élément très important pour améliorer son bien être concerne la gestion du temps. Au boulot, apprenez à dire non : vous pouvez refuser du travail que vous n’êtes pas capable d’assumer ! Être surchargé nuit à votre efficacité et à votre productivité. Commencez par refuser de petits services, poliment en expliquant vos raisons, et au fur et à mesure vous serez capable de dire non à des choses plus importantes ! Il est aussi essentiel d’organiser votre travail : dressez une liste de tâches, fixez-vous des deadlines à respecter pour constater l’évolution de votre travail.

Enfin, apprenez à écouter votre corps : si vous vous sentez mal, c’est souvent lié à l’une de vos émotions comme le stress, la frustration, la colère. Acceptez vos émotions pour apprendre à les gérer et, en cas de signes de fatigue, ménagez-vous ou faites une sieste rapide. Cela vous remettra d’aplomb pour attaquer la suite !