Gardez la forme, même au boulot !

Le lieu de travail évolue et tente de devenir un espace de bien-être qui comble toutes les attentes des employé.e.s, et notamment leur désir de se dépenser. Zoom sur le sport en entreprise.

De nombreuses sociétés ont choisi d’investir davantage dans le bien-être et l’environnement de leurs collaborateur.trice.s. Ainsi, l’entreprise bétonnée, froide et grise disparait au profit d’espaces de travail adaptés aux tâches réalisées, avec différents services comme des solutions de mobilité douce, des crèches pour les enfants, un pressing ou encore une offre sportive. Les membres du personnel peuvent, quand ils en ressentent l’envie, utiliser les infrastructures sportives mises à disposition par leur employeur. Ce système repose sur une relation de confiance : le.la collaborateur.trice est libre d’agencer ses heures de travail pour prendre le temps de se dépenser s’il.elle le souhaite. C’est le cas du groupe Rossel où une salle de sport a été réaménagée pour les travailleur.euse.s, en plus des défis sportifs (20 km de Bruxelles, etc) déjà pratiqués depuis plusieurs années.

Cette salle était, en réalité, la demande la plus partagée par le personnel lors d’une enquête interne sur le bien-être au travail. Pour Gwenaëlle Leclair, DRH chez Rossel, le sport est un enjeu majeur du bien-être, au même titre que les formations. Cela permet de renforcer la santé de l’individu et donc sa présence sur son lieu de travail. « L’employeur a une responsabilité dans la santé de son employé.e et bénéficie d’un retour sur investissement grâce au maintien de sa motivation et in fine de son engagement. C’est un cercle vertueux ! » Cette offre influence autant la santé physique que psychique de l’individu. « Le sport offre un moment de break. On s’y inscrit comme l’on programme une réunion et cela force à se déconnecter, à prendre soin de soi. »

Un sentiment d’appartenance

Pratiquer une activité en compagnie de ses collègues permet également de renforcer les liens et de se rencontrer différemment. Au sein de grandes entreprises, ces contacts créent des connexions entre départements : « Ce côté relationnel renforce le sentiment d’appartenance, d’être bien entouré dans l’entreprise. C’est une façon de créer des synergies » souligne encore Gwenaëlle Leclair. Un sentiment d’appartenance renforcé par la relation de confiance à l’employeur : l’entreprise investit pour son personnel. C’est la reconnaissance du travail fourni (et de l’importance que représente la personne pour la société). À son tour, l’employé.e sera reconnaissant envers son entreprise de cette attention. Encore un autre cercle vertueux !

Enfin, cette valorisation est bien évidemment aussi remarquée par les futur.e.s candidat.e.s et sert l’employer branding du groupe : « Cela envoie un message fort sur l’importance de l’humain au sein de l’entreprise » conclut la DRH.