La formation, le bon réflexe pour faire évoluer sa carrière

Les catalogues de formations internes aux entreprises sont des mines d’or de ressources qui permettent à l’employeur·euse de valoriser son personnel et à l’employé·e d’évoluer dans son poste et ses connaissances. Exemple en témoignage avec le parcours inspirant de Vincent.

Les catalogues de formations internes aux entreprises sont des mines d’or de ressources qui permettent à l’employeur·euse de valoriser son personnel et à l’employé·e d’évoluer dans son poste et ses connaissances. Exemple en témoignage avec le parcours inspirant de Vincent.

Vincent Devroye va prochainement célébrer ses 25 ans de carrière à la STIB. Un long parcours qui lui a permis d’évoluer depuis ses premiers jours en tant que conducteur de bus. En effet, après quelques années en tant que chauffeur, Vincent Devroye a eu envie de changement, de faire autre chose. Il tente donc sa chance lorsqu’un poste s’ouvre au Maintenance Engineering du département Matériel roulant Metro . C’est un succès et, dès lors, il prolongera sa carrière dans les chiffres et la gestion financière. Aujourd’hui, il est devenu manager de l’équipe « contrôle de gestion » de la division Operations. Une dernière promotion pour laquelle, malgré son expérience, il a encore souhaité se former. « Je me suis renseigné sur la gestion d’équipe, j’ai discuté avec des collègues ayant de l’expérience. Passer de contrôleur de gestion à manager de l’équipe, donc de collègue à responsable, ça s’apprend ! Tous les tuyaux et formations sont bons à prendre. »

Vincent Devroye

Vincent Devroye, manager de l’équipe « contrôle de gestion » de la division Operations

Très important de se former

Pour Vincent, les formations qui lui ont permis de successivement prétendre à cinq fonctions différentes ont été variées, mais toujours importantes. « Dans mon cas, le besoin en formation était probablement d’autant plus criant parce que je n’avais pas de diplôme dans les fonctions que j’ai occupées. C’est donc très important de se former. Même si, selon moi, la grande partie de l’apprentissage se fait aussi surtout au contact du terrain et des collègues. » En externe, Vincent Devroye a suivi un module de cours à l’ICHEC en comptabilité afin de maitriser les nouvelles missions qui lui étaient attribuées. De nombreux cours dispensés par la STIB Academy lui ont permis d’avoir un aperçu du contexte des finances de l’entreprise, mais aussi d’appréhender de nouvelles soft skills. « En interne, j’ai choisi de nombreuses formations en développement personnel sur la communication et l’assertivité, la gestion des collègues, la gestion du temps, des équipes ou la gestion des projets. Il y a un large catalogue au sein de la STIB qui nous permet d’étoffer notre bagage technique et relationnel. C’est très enrichissant sur la question des connaissances, mais aussi au niveau des échanges que l’on a avec d’autres collègues qui se forment pour les mêmes besoins. » Si le choix de se former vient souvent d’initiatives personnelles, Vincent Devroye souligne l’importance d’avoir un manager attentif à ses équipes, qui peut éventuellement les aiguiller pour améliorer leurs points faibles et qui accorde sa confiance à ses collaborateurs. “Une carrière s’établit sur la base du travail bien sûr, d’opportunités, mais est aussi faite de rencontres (collègues et/ou managers). Le facteur humain est primordial.”

Au sein de la STIB, le parcours de Vincent est loin d’être unique. « Nous sommes près de 10 000, ce serait triste que ce soit le cas », plaisante-t-il.

Mais sur le reste du marché de l’emploi, d’autres entreprises, notamment publiques, favorisent aussi un bon réseau de formation. Par exemple, dans les entreprises de gestion et distribution du gaz et de l’électricité, un gazier peut se former et devenir conducteur de chantier ou veiller à la sécurité des ouvrier·ère.s. De quoi se laisser inspirer par les centaines de formations qui s’offrent à nous !