Se réorienter, par où commencer ?

Les projets de reconversion professionnelle se sont multipliés ces dernières années. Ils viennent répondre à un besoin criant des travailleur.euse.s : donner un nouveau sens à leur activité.

Pourquoi vous levez-vous le matin pour aller travailler ? Quelle est votre motivation ? Pour certaines personnes, ces questions restent sans réponse. Face à la multiplication des burn- out, de nombreux.ses Belges choisissent de se reconvertir professionnellement afin de s’épanouir au travail. Avant de démarrer un tel projet, voici quelques questions qu’il est utile de se poser.

Quelle est votre réelle motivation ?

Pourquoi souhaitez-vous changer de profession ? Votre ras-le-bol est-il dû au travail en tant que tel, à un climat hostile au sein de votre entreprise ou au comportement de certains de vos collègues ? Il est important de déterminer ce qui vous dérange pour vérifier si un changement de poste au sein de votre entreprise ou un changement d’entreprise en gardant une fonction similaire, ne suffirait pas à améliorer votre bien être.

Si vous êtes certain.e de votre reconversion, quel est votre projet ? Ce nouveau rêve professionnel est-il réalisable ? Evaluez votre projet de reconversion en trois étapes concrètes.

  1. Renseignez-vous sur le métier que vous souhaitez apprendre. La réalité du job peut être bien différente de ce que vous imaginez. Allez à la rencontre de professionnel.le.s ou effectuez un stage en entreprise de quelques jours afin de confronter votre vision à la réalité.
  2. Evaluez vos compétences. Avant de vous reconvertir, il peut être intéressant de faire un bilan de vos compétences avec un.e conseiller.ère du Forem, d’Actiris ou encore de la Cité des métiers. Cela vous donnera un regard objectif sur vos forces et faiblesses et si vous avez les capacités nécessaires à ce nouveau projet professionnel.
  3. Enfin, testez votre idée auprès de vos proches. Ces personnes vous connaissent, vos rêves, vos capacités mais aussi vos limites. Elles pourront, en toute honnêteté, vous aider à évaluer si ce projet est concrétisable ou si vous vous ‘’enflammez’’!

Etes-vous prêt.e ?

L’aide des conseiller.ère.s de la Cité des métiers peut vous être précieuse pour définir concrètement votre projet professionnel et votre besoin en formation. C’est aussi le moment de consulter la liste des métiers en pénurie : votre projet peut coïncider avec un secteur en pénurie qui vous donnera droit à des formations avantageuses et vous assurera un job. En région bruxelloise par exemple, il existe d’ailleurs cinq centres de référence pour des secteurs en pénurie : l’HoReCa, la construction, l’industrie technologique, les technologies de l’information et de la communication et le transport et la logistique.

Une formation ?

Concernant votre formation, renseignez-vous sur les congés-éducation avant de quitter votre emploi actuel. Il peut être bénéfique de vous former en ayant toujours un revenu fixe afin d’assurer vos arrières.

Gardez en tête qu’une reconversion professionnelle est un processus long et parfois coûteux. Avez-vous la motivation suffisante ? Votre situation familiale vous permet-elle un changement de revenu, même temporaire ? Etes-vous prêt.e à redémarrer comme ‘’novice’’ dans un autre secteur ?

Si c’est le cas, lancez-vous !